VOS GUEULES LES PUNKS !

L'émission qui fait taire les punks !!

http://charpiefm.no-ip.org:8000

Emission numéro Gavroche

du Jeudi 13 février 2003


EDITO

Cyber keupoditeurs cyberkeupoditrices, bonsoir,

Et oui la semaine dernière, pas d'émission, pour cause de pas temps, mais je vous rassure, ce n'est pas pour autant que du temps il y en aura eu pour cette émission. Donc, à l'arrache, comme à l'accoutumée.

Deux semaines depuis la dernière émissions, et deux semaines de merde, comme vous commencez à vous en douter.

Certes nous ne sommes pas encore partis en guerre, et il faut bien l'avouer la France n'y est pas pour rien. Comment est-ce que Chirac en est arrivé là? Par quelle guignolades, compromissions, par quels quiproquos, pour quels objectifs inavouables le chirac a t'il transformé la france en fer de lance de prise de bec anti-américaine? J'avoue que j'ai du mal à comprendre, parce que sans déconner jusqu'à présent on peut pas dire que notre beau pays se soit montré franchement résistant quand il s'est agi d'aller bombarder la gueule des pitis bosniaques ou d'aller raser les barbus et les villages afghans. A mon avis, outre les amitiés louches et bien connues des cercles chiraquiens, il ya du du grotesque en sous-sol. L'allemagne ayant fermement décidée qu'elle ne ferait pas la guerre, elle a du chercher des alliés. "Eh Gerarcht.. Geraaarcht" (là j'imite les conseillers en communication à schroder)... "si tu veux des soutiens, tu ferais mieux de voir du côté de la france".. "ach koi le grand couillon ?!?"... "bah ouais, de toutes façons on a pas trop le choix ; a part lui tous les autres ils font dans leur froc ou alors ils sont minuscule... tu nous vois avec un pacte germano-belge?"... bon okay. Reste a convaincre Chirac de s'opposer au stazunis... de source non-officielle mais bien renseignée, l'allemagne aurait usé d'un stratagème à la fois original et terriblement efficace pour convaincre jacques chirac de prendre la tête de la rébellion anti-us. Schroder lui aurait dit "même pas cap?". Et hop, en moins de temps qu'il n'en faut à une navette spatiale se retrouver sur les enchère d'e-bay (véridique!!), la france prend la tête de la rébellion. Cela dit il faut relativiser la portée de l'acte. Si un bon nombre de dirigeants au foie jaune se sont ralliés aux USA, il n'en est pas de même pour les populations. C'est Dominique Bromberger (dont les chroniques matinales sont fort instructives) qui le rappelait; les opinions publiques sont toutes fortement contre la guerre. En europe, les opinions varient entre 60 et 70% contre la guerre en Irak. Fait notable, c'est en Espagne qu'il est le plus fort alors qu'Aznar est l'un des premiers et plus fervent allié des USA. On a quand même droit à un phénomène qui n'est pas négligeable; les populations sont en total désaccord avec leurs dirigeants. Même aux USA, ou hormis dans les coins arriérés comme le Texas, la population est majoritairement hostile à la guerre. La cause position française est loin d'être isolée et indéfendable. Vous allez voir que la guerre n'aura pas lieu !!
Et puis l'Allemgne et la France ont été rejoins par les deux plus grands apôtres de la paix. Avec nous le camp de la paix brille désormais de mille feux de joie et éclaire l'humanité d'un regard de tendresse et de bienveillance. La vache.. le camp de la paix avec Poutine et deng Xia ping... ca va pacifier dans les chaumières! D'ailleurs les tchétchènes peuvent témoigner, avec Poutine quand ça pacifie, ça pacifie. Avec la Chine aussi remarquez, les Tibétains sont un peuple très pacifié. Comme pour les média, les journaux les télés.. faut pas s'y fier!

Poutine il est très fort en pacification. Il pacifie même le mouvement social en France. 23 personnes ont été pacifiée par la police alors qu'elles déployaient des banderoles pour féliciter Bertrand Delanoé pour le magnifique banquet donné en l'honneur de Poutine. Bertrand Delanoé, qui pouvait recevoir Poutine la tête haute puisque lui aussi, Bertrand Delanoé, avait fait oeuvre pacificatrice, en ramenant la paix dans le gymnase Jappy, ou des sans-papier squattaient les tatamis des parisiens. Alors certes pacifier quelques sans-papiers squatteurs cela n'est rien comparée à la pacification de milliers de terroristes tchetchènes... mais entre pacificateurs on se comprend.


A propos des vedettes -qui méritent votre confiance et des coups de pieds occultes-, je ne sais pas si vous avez regardé l'émission de Fogiel, avec Ségolèèèène couscous Royal. L'ex-ministre est venue pouffer sur le plateau, alignant les "je ne sais pas", les "vous en pensez quoi?", se plaignant de voir des actrices porno sur le petit écran mais plébiscitant le "c'est mon choix de france3". Tu m'étonnes qu'elle regarde c'est mon choix cette bourgeoise qui caquette, c'est sa source d'information sur la vie des pauvres.. "regardez les filles, c'est pauvres, regardez comme ils sont rigolos et moches... hihihi". Bon bref, elle dépare pas du tableau. Parce que Fogiel, comme tête à claques il se pose là aussi le garçon. A la fin de son émission, arrivent une pintade labellisée (une québécoise dont j'ai oublié le nom et vous aussi dans six mois), et deux "jeunes talents" lauréats aux victoire de la musique. Bénabar et Sandchaisplus koi... Benabar quand il chante j'aime bien, quand il parle beaucoup moins. Un de ces nouveaux talents qui n'a rien à dire. A côté les neuneux de l'ancienne école, les souchons, voulzy et autres cabrel passent pour des intellectuels. Cela n'aurait rien de remarquable ni de notifiable dans une chronique, si vers la fin, le Benabar n'avait laché une petite pique sur Pascal Obispo en regardant malicieusement sa natacha de voisine dont Obispo justement écrit les paroles (et lui apprend sûrementà jouer de la flûte, mais là n'est pas la question). Il a à peine eu le temps de prononcer le nom de l'idole des dindes, que Fogiel rugit "mais c'est sectaire!"... mais enfin on peut écouter toutes les musiques et blabla et vazy que je te fais la morale à Benabar qui tout penaud de sa bourde s'apprêtait àaller au coin si le maître Fogiel lui demandait. Voilà. Fogiel ne fait pas de la télé; il est la Télé. Fogiel est l'incarnation de la Télé. Il donne des leçons, il ne se trompe jamais, n'accepte pas que l'on ne pense pas comme lui. La semaine précédente il avait forcé Dieudonné (qui a bien résisté le bougre) à reconnaître qu'il s'était trompé. Pour mémoire, Dieudonné au cours d'une interview avait comparé le charisme de Ben Laden et celui de Bush en disant que Ben Laden était plus charismatique. S'en est suivie une putain de cabale médiatique durant laquelle les médias l'ont traité d'antisémite, de raciste, d'islamiste... alors que ces mêmes médias savent très bien que Dieudonné est à l'opposé de tout ça. Tous les journalistes, animateurs, etc qui ont participé à cette cabale l'ont tous vu en spectacle. Dieudonné c'est pas le premier inconnu dont on ignore les penchants politiques, ils les a toujours dit, qu'on soit d'accord avec lui ou non. Quand les médias désignent Dieudonné comme antisémite, ils savent pertinemment qu'ils mentent, qu'ils participent à une cabale. Seulement voilà; les médias n'ont jamais tort. Les médias ne peuvent pas se tromper. Jamais vous ne verrez les médias s'excuser, même pour les cas les plus outranciers, comme celui du bagagiste d'orly qu'ils ont transformé en terroriste. Les médias, c'est comme le président de la République, ils agissent en toute impunité; ils ne se repentent jamais. Pire. Si vous avez été victime des médias, c'est de votre faute. Parce que vous ne savez pas vous exprimer, parce que vous avez mal communiqué. Ce n'est pas la faute des journalistes incompétents et incapable de faire preuve d'un minimum de sérieux ni d'honnêteté, non.. c'est de votre faute. Et oui Dieudonné, c'est de ta faute si on t'a traité d'antisémite, il ne fallait pas prononcer le mot "ben laden" dans l'écho des savanes, tu aurais du te douter que toutes la presse irait comprendre "mort aux juifs". Les journalistes on ne peut rien leur reprocher, ils n'ont fait que leur devoir capitaliste de producteur de mensonges qui fait vendre. C'est cela qu'incarnait à merveille le nabot Fogiel face à Dieudonné. "Repens-toi, repens-toi misérable!", et si Dieudo accepte de dire qu'il s'est trompé qu'il n'aurait pas du, alors c'est la Télé et les médias menteurs qui gagnent... si Dieudo dit "oui j'ai eu tort", cela signifie que les médias ont eu raison, raison de le traîner dans la boue, raison de poursuivre une cabale. Dieudo ne l'a pas dit, et Fogiel l'a eu bien profond. Je ne pense parce que Dieudo revienne chez Fogiel de si tôt... mais Fogiel à un grand avenir à la télé...

Toujours est-il que l'autre soir Fogiel a réprimandé Benabar pour une pique sur Obispo. Et bien non ce n'est pas être sectaire de dire qu'Obispo ne produit que de la soupe, que c'est un faiseur de daube immonde dont les textes ont été salué pour leur haute teneur en débilité par tous les chansonniers et comiques de France et de Navarre, qu'Obispo n'est qu'vomisseur de Variétoche, qu'un producteur de farines textuelles pour engraisser les neurones des dindes élevées dans les batteries musicales d'NRJ, foune, skyrap, europe moins douze et autres embucs radiophoniques. Fogiel est un trou du cul et Obispo fait de la merde. Je sais, c'est inutile, pléonastique, voire un peu vain... mais qu'est-ce que ça soulage!